AGENDA [RAPPEL]

C4NoUhCWcAAwZIh

I-Média : la Presse Baylet sans indépendance suite à l’arrachage du Micro par C. Delga au Conseil Régional d’Occitanie

A partir de 29:07′ mn

La Dépêche, Midi Libre, l’Indépendant , la Presse Baylet sans indépendance !

Inversion accusatoire dans la presse Baylet : Quand la socialiste Carole Delga arrache un micro à un élu au Conseil régional d’Occitanie, on accuse …le Front national de provoquer un incident. Le Midi Libre va même encore plus loin : Carole Delga n’a pas arraché de micro, mais « tenté en vain de faire stopper les élus frontistes ». Quant au Front National, il a obtenu « ce qu’il souhaitait : un coup d’éclat ».

Dans le midi, Baylet tient sa presse en laisse. La presse Baylet prise en flagrant délit de désinformation.

Après le Languedoc-Roussillon, c’est au tour des libraires de Midi-Pyrénées d’être condamnés à mort par Carole Delga !

jgr2Communiqué de presse de Jean-Guillaume Remise

Vice-Président du groupe des élus FN RBM au Conseil Régional d’Occitanie

« Ma Région me tue », voilà le cri d’alarme des librairies indépendantes aveyronnaises qui résonne dans tout Midi-Pyrénées et qui rappelle de biens mauvais souvenirs en Languedoc-Roussillon.

Le 2 février 2017, Carole Delga et sa majorité, qui va des radicaux socialistes à l’ultra gauche, ont voté l’harmonisation du dispositif de la gratuité des manuels scolaires à l’ensemble de la région. Ce dispositif, adopté il y a une dizaine d’années en Languedoc-Roussillon, a déjà eu de terribles conséquences.

Ne se contentant pas uniquement d’être une mesure anti-sociale, fragilisant également les fédérations de parents d’élèves, la gratuité des manuels scolaires a entraîné la fermeture de la grande majorité des petites librairies en Languedoc-Roussillon.

Le Front National a, au contraire, défendu dans l’Assemblée régionale un choix plus juste, plus social et plus libre : celui d’un chèque-manuel, uniquement utilisable dans les librairies indépendantes, et indexé sur le revenu des parents. Parce que bien souvent, l’achat des manuels est le premier pas vers l’achat de livres.

Face à la condamnation à mort prononcée par Carole Delga, nous apportons tout notre soutien aux libraires indépendants.

Aveyron – Quand la racaille de Bobigny se déplace à Onet-le-Château

12166437_1635778046674442_718027400_n (1)Communiqué de presse du Front National de l’Aveyron 

Feux de poubelles et de voitures ne sont pas réservés aux banlieues parisiennes ; c’est ce qu’on pu constater effarés les habitants d’Onet-le-Château au petit matin du Dimanche 12 février 2017. Les casseurs n’ont plus de limite et terrorisent jusqu’en dans nos contrées paisibles de l’Aveyron.

La révolte contre les autorités et la dégradation du mobilier urbain et des biens de nos compatriotes ne sont pas excusables et c’est pourquoi nous soutenons nos forces de l’ordre et nos pompiers qui font un travail remarquable jusque dans l’adversité.

Quelle que soit la cause à défendre, aussi légitime soit elle, elle ne saurait être un prétexte à des méthodes de voyous. Le laxisme dont a fait preuve ce gouvernement socialiste mais aussi l’exécutif Fillon précédemment en font les responsables de cet état de fait.

Remettre la France en ordre est la priorité de notre candidate Marine LE PEN et elle seule aura le courage d’appliquer une politique forte en la matière et de faire appliquer la loi.

 

 

image_content_94030193_20170213165722

LE DRAME D’UN SDF EN AVEYRON : INCARNATION D’UNE PRIORITE DONNEE AUX MIGRANTS PLUTOT QU’A NOTRE SDF

12166437_1635778046674442_718027400_n (1)Communiqué de presse du FN 12

Le Front National réagit à l’annonce de cet énième drame de la misère du « sans logement » en France. Effet un SDF a menacé, mardi soir, de se suicider à Baraqueville en apprenant qu’aucune place d’hébergement d’urgence n’était disponible dans la cité du Ségala comme dans tout le département.

 

Chacun est en droit de se demander comment l’état français trouve 25 000 logements pour accueillir les assauts de réfugiés de ces derniers mois. Comment notre département se permet d’héberger 52 migrants, alors que dans notre pays le problème du logement ne cesse de s’accroitre malgré tout ce qui semble avoir été mis en œuvre dans ce domaine. A croire que plus on construit plus on a « de demandeurs d’asile » prioritaires à loger, sans que le nombre de nos SDF ne diminue.

Il est plus facile de feindre l’empathie sur ce qui n’engage que les autres, que d’ouvrir les yeux sur la douleur ordinaire dans son village ou dans sa rue…

Pour ce malheureux, au fin fond de l’Aveyron, un choix : le suicide ou le sursaut. Il est urgent que l’état prenne les mesures pour que cesse l’inacceptable.

Le Front National rappelle l’engagement de Marine Le Pen assurant la priorité nationale : priorité pour le logement, pour le travail ainsi que pour la santé. En effet, le dernier rapport de la Cour des Comptes dénonce le fait que le nombre croissant de migrants influe à la baisse sur l’offre d’hébergement faite aux SDF français. C’est une réalité tangible notamment dans notre région, cela ressort notamment du SRADA (Schéma Régional d’Accueil des Demandeurs d’Asiles).

Notre pensée va vers cet homme désespéré, qui nous le souhaitons sera très rapidement localisé par la gendarmerie, afin d’être pris en charge dans les meilleures conditions.

Présidentielle 2017 – Interview de J-G Remise sur la Radio Totem ce matin au sujet des frontières

Interview de Jean-Guillaume REMISE (Conseiller Régional et Vice-Président du groupe FN-RBM en Région Occitanie) dans le cadre du débat présidentiel à la radio Totem sur la question de la remise en place des frontières. (2′ minutes)

Occitanie – Le Président du Groupe PS (Christian Assaf), arrache le téléphone de Julien Sanchez

Le Président du Groupe PS (Christian Assaf), arrache le téléphone d’un élu du Front National, filmant les élus LR / PS en train de trouver une version commune après le pétage de plomb de Carole Delga.

Région Occitanie – En pleine Assemblée Plénière, Carole Delga agresse un élu FN en lui arrachant le micro

Communiqué de presse de France JametPrésidente du groupe FN-RBM au Conseil Régional d’Occitanie

Occitanie : Carole Delga agresse en direct un élu FN ! Du jamais vu !

Assemblée plénière d’Occitanie : pendant son intervention et sur son temps de parole, un élu FN  (Emmanuel Crenne – Conseiller régional du Lot) est agressé par la Présidente socialiste, Carole Delga.

Le FN 12 a apporté son soutien à la maternité de Decazeville


16388319_10210465611670303_1552545034320557908_n

Haut de page