communiqué de presse

Nouvelle hausse du chômage en LRMP : Hé oh Carole !


Logo Region WebCommuniqué de presse de France Jamet,

Membre du Bureau Politique du Front National

Présidente du Groupe des Elus Front National-RBM au Conseil Régional de Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées

On allait voir ce qu’on allait voir ! Carole Delga au pouvoir en Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées devait redynamiser l’économie ! Résultat : le chômage augmente encore de 0,5% en juillet dans notre région, alors qu’il diminue (officiellement, grâce au maquillage des chiffres) dans le reste du pays.

La question qu’il faut se poser est la suivante : qu’a fait la nouvelle majorité socialiste depuis qu’elle a été élue ? Réponse : rien. Mis à part un plan COM pompeusement intitulé « plan Marshall » qui ne fait en réalité que retranscrire des investissements prévus et prévisibles, elle a simplement annoncé que l’ « Euro de football » allait favoriser la création d’emploi. Que nenni ! Sur trois mois, le chômage (catégories A, B et C) progresse de 0,9 % dans notre région.

La politique pour l’emploi, qu’elle soit régionale ou nationale, est tout simplement un échec. Cela fait maintenant plus de huit années que le chômage progresse inexorablement sur notre territoire. Sans compter nos compatriotes régionaux sortis des radars ou subissant un temps partiel, faute de mieux, ce sont désormais près de 640 000 personnes qui cherchent un emploi dans notre région.

Ce bilan catastrophique est la conséquence directe des politiques entreprises au plan national par Sarkozy puis par Hollande, avec les mêmes résultats, chacun pouvant revendiquer avoir créé, pendant leur mandat respectif, plus d’un million de chômeurs supplémentaires.

C’est aussi le bilan accablant (et unique) des socialistes dans notre grande Région que « l’héritière » Delga ne cesse d’alourdir par sa passivité ou par des choix politiques contraires. Que penser ainsi de la nouvelle taxe sur les entreprises (TSER), qu’elle soutient et qui va un peu plus asphyxier nos TPE/PME ou du « Plan 500 000 », opération de maquillage des chiffres du chômage, qu’elle fait payer aux contribuables régionaux pour organiser la pré-campagne électorale de François Hollande ?

A moins d’un sursaut en 2017, France Jamet et les élus groupe FN RBM sont très inquiets pour l’avenir. Pour le retour à la croissance et à l’emploi durable, il faut d’urgence alléger la fiscalité sur les entreprises, leur redonner confiance par la stabilité de la loi et des normes,  et leur donner les possibilités de développement pour une compétitivité retrouvée. La Région a les compétences pour participer pleinement à la croissance au sein d’un Etat stratège, défenseur du patriotisme économique. Il ne manque plus qu’un homme politique pour mettre en place ces mesures de bon sens. Et cet homme, c’est Marine !

Share Button

LRMP / Occitanie : Carole Delga ou comment mentir pour mieux dénigrer !

35_jean_guillaume_remise_frontnational_rbm-1-300x300Communiqué de Presse de Jean-Guillaume REMISE

Secrétaire départemental du Front National de l’Aveyron

Vice-président du groupe FN RBM au Conseil régional LRMP / Occitanie

 

Madame la Présidente de Région, que nous connaissions sectaire vis-à-vis de toute opposition, se révèle sous un jour nouveau en mentant à l’occasion d’une interview à la radio Totem le 24 Août. Celle qui compte parmi son équipe une Vice-Présidente condamnée pour abus de confiance et qui demeure toujours conseillère régionale a affirmé, toute honte bue, que le groupe FN en Région Occitanie s’opposait à la mobilité à l’étranger des apprentis de notre région.

 

On pouvait la penser simple, finalement Carole Delga est simpliste. En effet, le Groupe FN-RBM a eu à l’occasion de la Commission Enseignement supérieur du Conseil Régional de relever à plusieurs reprises la problématique de l’efficience de la dépense publique lorsque l’on demande un financement de 1500 Euros / étudiant pour un voyage en Roumanie de deux semaines (temps de voyage inclus dans cette durée). Question que certains membres de l’opposition ont eux aussi trouvé légitime. Nous avons alors questionné sur l’intérêt pédagogique pour ces apprentis d’un tel voyage au regard de la courte durée du séjour, pour cela nous avons demandé un rapport sur l’intérêt éducatif de la part des CFA demandant un financement, car ce n’était pas la première fois que de tels voyages sont programmés sans qu’aucun retour d’expérience ne soient présentés. Malgré les engagements de la Présidente de la commission, nous n’avons jamais eu les moindres informations complémentaires et cela à plusieurs reprises. Pour autant le groupe FN du Conseil Régional ne s’oppose nullement à la mobilité internationale pour les apprentis et les étudiants. Pour preuve nous votons régulièrement en faveur des « Chèque mobilité Eurocampus », cela fut trois fois le cas cette année. Mais il faut qu’il y ait une efficience entre la somme engagée et l’intérêt pédagogique des apprentis, ce que Madame Delga semble avoir des difficultés à prouver tout comme les membres de ladite commission. Elle a refusé la publicité des débats en Commission, on comprend désormais pourquoi…

 

Au sein du Conseil Régional, il y a clairement ceux qui passent la vie à dépenser l’argent des autres sans se questionner sur le rapport entre l’efficacité et le coût. Et ceux qui, soucieux de la dépense publique, conscients de l’effort consenti avec les augmentations d’impôts de l’ère Hollande (40 Milliards d’impôts supplémentaires), souhaitent que chaque euro engagé soit efficient, pertinent pour l’intérêt de tous et en l’espèce des apprentis. Mais ceux qui vivent uniquement de la politique et n’ont jamais fait que cela semblent loin de ces considérations, pas nous !

www.notreregion-fnrbm.fr

Stop à l’impunité pour les pilleurs du réseau ferroviaire français !

ob_5bc80b_logo-aliot-2015-500-x-500-pixels-pourComme le relate la presse régionale, hier, une fois de plus les usagers de la gare de Castres (81) ont été les victimes de sabotages à répétition entrainant un arrêt complet du trafic.

Après plusieurs dépôts de plainte par la direction de la SNCF, l’exaspération du personnel est à son comble et les agents n’hésitent plus à lier ces évènements à la proximité d’un camp de gens du voyage installé illégalement.

Le lien de causalité étant clairement établi, combien de temps allons-nous encore tolérer ces sabotages et ces pillages qui représentent un coût considérable pour la collectivité et une atteinte à la liberté d’aller et venir, droit fondamental ?

Une fois de plus le Front National et le Rassemblement Bleu Marine demande à la Justice la plus grande fermeté à l’encontre de ces vandales qui se doivent d’être punis et surtout contraints financièrement.

Elu Président de la région Languedoc-Roussillon Midi-Pyrénées, je créerai une véritable Police des Transports dont une des principales missions sera d’en finir définitivement avec ces agissements.

Louis ALIOT

Député français au Parlement européen

Tête de liste FN-RBM aux régionales 2015 en Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées

Communiqué de presse FN12 : Ali, 21 ans, décapité et crucifié demain dans le silence complice de Mrs Hollande et Fabius

Communiqué de presse de JG REMISE, secrétaire départemental 

XVM8d5b38dc-61dc-11e5-ab2a-75954d224542Ali a 21 ans. Jeudi 24 septembre il va être décapité, son corps sera ensuite crucifié jusqu’à pourrissement selon la règle barbare en vigueur. Ali ne sera pas la victime de l’état islamique mais de l’un de nos « partenaires », l’Arabie-Saoudite.

Quel est le crime d’Ali Mohammed al-Nimr pour mériter une telle sentence ? Celui d’avoir manifesté contre le régime en 2012 et d’être le neveu d’un opposant du régime Saoudien. Après des heures de torture, Ali a avoué détenir des armes … Il n’a pas eu le droit de s’entretenir avec son avocat et son dernier recours a été rejeté. A compter du 24 septembre, la sentence est exécutable.

Alors que l’on apprend cela, l’Arabie Saoudite vient de prendre la tête du panel du Conseil des droits de l’homme, une instance de l’ONU, sans qu’aucune protestation de nos dirigeants n’ait trouvé à se manifester. On se gosse pour ne pas en pleurer.

L’Arabie Saoudite ne reconnait sur son sol aucune liberté religieuse mais s’autorise à financer des mosquées dans le monde entier. Elle est l’un des régimes les plus répressifs pour toute opposition politique. On y exécute, on y lapide, on y torture. L’Arabie Saoudite, comme le Qatar, joue un jeu trouble dans le financement de groupes radicaux, notamment en Syrie et en Irak.

Face à cette barbarie, cette injustice pour le jeune Ali, le Président Hollande, le Ministre Fabius se taisent, ferment les yeux, honte à eux ! Ils éructent les principes démocratiques lorsque cela sert leur cause mais sont étrangement muets lorsque qu’il s’agit de protester contre une pétromonarchie qu’ils visitent bien souvent. Les stratégies économiques, financières ne peuvent vous faire taire messieurs. Réagissez bon sang !

 

Lancement des élections départementales pour le FN

10498393_492019870936068_2393022601757305521_o

Communiqué de Presse Fédération Front National Aveyron

A l’occasion d’une conférence de presse tenue le 8 février 2015 à 15h15 à la maison des associations au Sacré Cœur de Rodez, le délégué départemental du FN-RBM, M. Jean-Guillaume REMISE a présenté les candidats et suppléants aux élections départementales des 22 et 29 mars prochain. Nombre d’entre eux avaient fait le déplacement ainsi que des militants, soit une centaine de personnes présentes.

-         Le FN-RBM constitue la 1ere force en présence dans l’Aveyron et sera présents dans 17 cantons, soit 68 candidats au total. Il démontre par là son ancrage réel dans le département avec une augmentation des adhésions et une volonté de renouvellement dans l’engagement politique contrairement à l’UMPS qui peine à se renouveler. Nous avons comme objectif d’être présent au 2nd tour dans plusieurs cantons et envisageons des victoires.

-         Le FN-RBM s’engage pour la préservation du département comme collectivité territoriale à taille humaine et de proximité ; il doit être le compensateur des désengagements de l’état sur les territoires ruraux qui sont les grands oubliés dans l’accès aux services publics. Nous déplorons notamment la suppression du « mamobile » et une couverture numérique en haut-débit insuffisante.

-         Le FN-RBM souhaite redonner une vision à l’Aveyron plutôt qu’une  gestion comptable de compétences obligatoires de la gouvernance Luche. Nous déplorons l’augmentation de la dette du Conseil Général qui a triplé en 4 ans qui témoigne d’une gestion pour le moins médiocre voire mauvaise, les doublons dans les compétences comme dans la culture avec la Mission départementale dont on se demande bien à quoi elle sert si ce n’est de recaser les protégés de M. Luche, enfin un personnel peu valorisé  dans ses missions et qui mériterait d’être soutenu et mieux accompagné dans le cadre de la réforme territorial.

-         Le FN-RBM seul parti à faire de la politique et qui se battra au sein de l’assemblée départementale pour une opposition constructive mais réelle. En effet comment accepter qu’un Président sortant, élu Sénateur, soit candidat à sa succession au poste de Président alors qu’il a annoncé qui le quitterait en 2017 ? (application en 2017 de la loi sur le non cumul des mandats) Comment accepter une gestion népotique de certains recrutements à des postes de cadres ou d’emplois de cabinet ? Pourquoi laisser les doublons fonctionner ?

Front National Aveyron

Bureau départemental

1890337_596250157176645_2630405186721309143_o

 

 

Contre le suicide des agriculteurs, il faut des prix justes!

fn1210Communiqué de Presse du Front National Aveyron

La Mutualité Sociale Agricole, la « sécu des agriculteurs », lance aujourd’hui un numéro d’appel dédié aux agriculteurs en difficultés. Avec, officiellement, un suicide tous les deux jours (certains acteurs évoquent le double), la profession vit un drame aussi silencieux que totalement oublié.

Cette situation n’est pas le fruit du hasard : elle illustre au contraire, et de la manière la plus cruelle, la crise profonde que vit notre agriculture. Si le dispositif de la MSA peut aider, il est largement insuffisant tant cette crise est profonde. Le seul moyen de lutter efficacement contre le suicide des agriculteurs consiste avant tout à rendre leur dignité à ces professionnels pressurés de toutes parts et condamnés à travailler pour des revenus de misère, voire à perte quand les cours plongent.

Pour cela, il est urgent de reforger une vraie politique agricole pour notre pays, seule apte à fournir des prix rémunérateurs et justes à nos producteurs. Cette politique doit être apte à les protéger du dumping social et environnemental des pays qui ont massivement recours à la main d’oeuvre à bas coût (Directive détachement), y compris quand ils sont membres de l’Union européenne. Elle doit enfin rompre avec l’austérité imposée à la PAC en mobilisant les aides nécessaires au maintien et au développement de l’ensemble de nos filières, ainsi qu’avec la soumission aveugle aux marchés mondialisés de matières premières.

Bernard Monot réagit face à la nomination des commissaires européens en charge des questions économiques

69Communiqué de Presse de Bernard Monot, Stratégiste économique du Front National, Député français au Parlement Européen

Le Parlement Européen a confirmé hier la nomination des futurs commissaires en charge des questions économiques : Jyrki Katainen, Valdis Dombrovskis, Pierre Moscovici et Jonathan Hill.

Anticipant une catastrophe économique et sociale pour la France, Bernard Monot a voté contre l’ensemble de ces nominations, ainsi que les membres de la coordination ENL.

La Commission Juncker accumule en effet les erreurs de casting et prend rendez-vous avec l’échec.

Au sein d’une équipe où l’enchevêtrement des portefeuilles rend illisible la répartition des rôles, on trouve :

– Pour faire appliquer la discipline budgétaire dans l’Union, Pierre Moscovici, le ministre des finances qui a été incapable de respecter les engagements de la France en matière de déficit et de dette;

– Pour gérer la question de l’euro et du dialogue social, Valdis Dombrovskis, un ancien premier ministre letton qui a mené le plus grave plan d’austérité dans son pays, ayant abouti à un exode massif de sa population;

– Pour moraliser et réglementer le secteur financier, lord Hill, un proche de la City qui a fait la moitié de sa carrière comme lobbyiste, travaillant pour des hedge funds ou des grandes banques.

Cette Europe de Bruxelles marche sur la tête…

Les élus UMP (siégeant au sein du PPE), restent eux parfaitement cohérents : ils ont accordé leur confiance à toutes ces personnes, notamment en votant main dans la main avec les élus PS (siégeant au sein du S&D) pour la nomination de Pierre Moscovici. C’est bien cela, l’UMPS…

Sénatoriales : Le Front National présente ses candidats

Communiqué de presse de Bureau du Front National de l’Aveyron

 

Photo Bruno LELEU et Sandrine Perez FN senatoriale 2014 2Ce début d’année politique est marqué par un gouvernement au bord de la fracture politique et une UMP sans projets et enferrée dans des guerres d’égos. Cependant, il le sera aussi le 28 Septembre prochain par les élections sénatoriales. L’Aveyron doit élire deux sénateurs.

Le Front National présentera donc un binôme paritaire sous la bannière « Bleu Marine pour nos villes et nos villages » afin de représenter au Sénat les collectivités locales, nos territoires ruraux. En effet, Bruno LELEU (ancien tête de liste à l’élection municipale de Decazeville) et sa suppléante Sandrine Pérez ont été investis début Juillet par le Front national.

Ce sera l’occasion pour nos candidats patriotes de réaffirmer auprès des 881 grands électeurs aveyronnais notre attachement au maintien des départements face au projet de loi gouvernemental, seule entité entre l’Etat et les municipalités/ intercommunalités à même de gérer au plus près les politiques publiques mais aussi notre souhait de voir disparaitre les régions. Nous soulignerons à nouveau dans notre programme notre attachement au maintien des services publics dans les zones rurales, seul garant de l’universalité du service public et de l’égalité des citoyens face à l’effacement de plus en plus prononcé de l’Etat et la baisse récurrente des dotations auprès des collectivités. Nous affirmerons à nouveau que seuls des élus Front national au Palais du Luxembourg sont à même de se battre contre les transferts de souveraineté qui dépouillent petit à petit la France de la maitrise de son destin face à une UMPS qui valide l’ensemble des traités et directives qui nous rendent impuissants face aux défis du monde.

La France a besoin d’une alternative cohérente et crédible dans sa vision et son projet, nos territoires et les citoyens en ont besoin. Le Front national apparaît comme la seule alternative aux coteries de l’UMP et du PS qui sur les sujets structurants sont d’accord. L’augmentation significative des électeurs FN en zone rurale va se traduire dans les urnes et le 28 Septembre est une étape nécessaire pour l’accession au pouvoir et le changement de paradigme politique.

 

Nos candidats :

Bruno LELEU est Directeur commercial France auprès d’une entreprise de service
Sandrine PEREZ est Assistante de vie

Front National Aveyron
Bureau départemental

Agression des rugbymen clermontois : Millau s’illustre encore pour son insécurité


Communiqué de Presse de la Section du FN Millau / Aveyron

ArtMillau

FN 12 – Par le petit “Bou” de la lorgnette !

En réponse à l’article de Mr. Jean-Yves Bou publié dans l’édition du 29 mai du Journal de Millau. 

 

JJM

Haut de page