Communiqué de presse du FN Aveyron

La nouvelle permanence départementale du FN Aveyron à Rodez a fait l’objet dans la nuit du 11 au 12 mars de dégradations (jets de peinture, départs de feu, arrachage de son fronton, …). Que les fourbes opposants, qui se dérobent du terrain des idées, en arrivent à faire cela en dit long sur leur conception de la démocratie.

Qu’ils sachent deux choses : 

- d’une que l’on ne lâchera rien

- ensuite qu’en agissant ainsi ils montrent à tous qui sont réellement ces moralistes ayant le mot « démocratie » plein la bouche et qu’ils incarnent précisément un danger pour celle-ci. Ces agissements le prouvent comme cela fut aussi le cas à Nantes au début du mois avec la bienveillance gouvernementale.

A l’évidence, nous n’entendrons pas le PS, LR, Radicaux et autres partis dénoncer de tels actes. Est-ce le signe d’une complicité objective ?

La police nationale est venue faire une constatation des dégâts, une plainte vient d’être déposée.

Nous sommes déterminés et ces délits renforcent notre détermination !

FullSizeRender (2) FullSizeRender (4) FullSizeRender (3)