Articles taggés agression

Occitanie – Le Président du Groupe PS (Christian Assaf), arrache le téléphone de Julien Sanchez

Le Président du Groupe PS (Christian Assaf), arrache le téléphone d’un élu du Front National, filmant les élus LR / PS en train de trouver une version commune après le pétage de plomb de Carole Delga.

Agression des rugbymen clermontois : Millau s’illustre encore pour son insécurité


Communiqué de Presse de la Section du FN Millau / Aveyron

ArtMillau

Marseille : Un contrôle de femme voilée tourne à l’agression contre des policiers et l’affaire est classée sans suite !

Trois policiers ont été légèrement blessés dans la nuit de mardi à mercredi à Marseille dans une échauffourée survenue lors du contrôle d’une femme voilée près d’une mosquée. Ces faits faisant l’objet d’une enquête administrative.

La femme, entièrement voilée sur la voie publique et contrôlée par deux gardiens de la paix dans le cadre de la législation sur la burqa, a refusé d’obtempérer en affirmant aux policiers qu’elle ne respectait pas les lois de la République, selon la même source. L’intervention de son compagnon, puis un attroupement sur les lieux, situés à proximité d’une mosquée, ont provoqué une échauffourée dans laquelle trois policiers ont été légèrement blessés, dont une fonctionnaire de la BAC arrivée en renfort, mordue par la femme portant le voile.

Interpellé, le couple a été emmené au commissariat, mais l’affaire n’a pas eu de suite judiciaire, dans un souci d’apaisement en période de ramadan, selon une source proche de l’enquête. “Quel signal envoie-t-on à des gens de plus en plus hostiles aux forces de l’ordre, quand elles ne font pourtant qu’appliquer les lois de la République?” a déploré David-Olivier Reverdy, secrétaire zonal adjoint du syndicat de policiers Alliance, faisant état d’un “sentiment d’indignation“.

Une enquête administrative a parallèlement été ouverte sur ces faits, qui doit juger de l’opportunité d’effectuer un tel contrôle à proximité d’un lieu de culte musulman, ce que dénonce le syndicat.

Source : Le Figaro

Agression de Viviez : L’Aveyron n’est pas un califat !

Communiqué de Presse du FN Aveyron du 25 juillet.

L’agression dont a été victime une femme à Viviez le week-end dernier, par une bande de 7 salopards qui l’ont violenté à deux reprises au motif qu’elle ne respectait pas le ramadan est proprement insupportable et inadmissible.

Le Front National a dénoncé à plusieurs reprises l’islamisme radical qui avance ses pions en France  à la faveur de l’aveuglement complice des autorités et d’une immigration incontrôlée.

L’Aveyron n’est pas un territoire préservé par ces mouvances, que chacun se le tienne pour dit. Le Front National aveyronnais espère que la justice condamnera sévèrement les auteurs identifiés de cet acte lâche, inacceptable perpétré par sept hommes contre une femme.

L’Aveyron n’est pas un califat islamique et nous serons là pour le rappeler autant de fois que nécessaire à ceux qui se croient en terre musulmane.

Rappel des faits ICI

Pulvar, Marine Le Pen : selon le serveur, Audrey aurait menti

L’agression d’Audrey Pulvar par des supporters de football ne se serait pas passée comme la journaliste le prétend. Un serveur présent le soir en question, n’a pas vu la version romancée et exagérée que Pulvar nous sert sur la globalité des médias français.

La semaine dernière, le porte parole officieux de François Hollande, Audrey Pulvar, a fait beaucoup de bruit sur les multiples médias mis à sa disposition par l’État français pour assurer la propagande du candidat socialiste.

L’intello germanopratine est allée partout pour pleurer et raconter comment de méchants prolos alcoolisés l’avaient insultée. En femme de médias, la belle a réalisé que son histoire manquait de piment pour faire pleurer dans les chaumières et diaboliser encore un peu plus le Front National. Elle aurait donc purement et simplement inventé une histoire de verre jeté sur elle afin de transformer une banale altercation en agression raciste et fasciste.

Malheureusement pour elle, un serveur du restaurant de luxe dans lequel la compagne d’Arnaud Montebourg et son homme étaient allé casser la croute, a été témoin de la scène. Selon lui, Pulvar dit n’importe quoi. Si la future directrice de l’information du service public a bien été victime d’insultes racistes de la part des jeunes prolétaires ivres, ils ne lui ont jamais jeté de verre dessus.

“Il y a eu des jets de verres mais pas sur eux” , a ainsi expliqué le témoin, soulignant ainsi le mensonge de la soi-disant journaliste.

Encore une belle séance de manipulation des masses et de propagande de la part d’Audrey Pulvar qui ne nous avait pas, de toute façon, habitués à mieux.

Enfin, il est intéressant de remarquer un certains nombre d’incohérences dans les propos et la manière de faire de Pulvar, dénoncées par différents internautes, qui laissent planer une odeur de manipulation encore plus nauséabonde sur toute cette affaire.

Source

Haut de page