Articles taggés la dépêche du midi

Delga – Baylet : La République des copains et des coquins !

00_france_jamet_frontnational_rbm-2-768x768Communiqué de presse de France Jamet,

Membre du Bureau Politique du Front National

Présidente du Groupe des Elus Front National-RBM au Conseil Régional de Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées

Nous l’avions annoncé ! Le rachat de la presse quotidienne régionale par le groupe Baylet a engendré un monstre médiatique en situation de quasi-monopole régional. Pire ! Pour faire plaisir à son allié de gauche, Madame Delga va confier au groupe Baylet l’impression du journal du Conseil Régional.

Bizarrement, ce choix plus subjectif qu’objectif, écarte une autre imprimerie, parmi les plus modernes de France, qui proposait, elle, une offre moins onéreuse et plus respectueuse de l’environnement. Le critère retenu pour justifier « ce choix » est bien peu convaincant. Ces petits arrangements entre amis vont coûter plus de 400 000 euros au contribuable sur trois ans.

Les élus du groupe FN RBM au Conseil Régional dénoncent évidemment ces combines scandaleuses, d’autant plus qu’aucun montant maximum n’ayant été fixé, toute latitude est laissée au groupe de presse pour présenter une facture finale beaucoup plus lourde que prévue.

C’est la concrétisation de ce que le Front National dénonce depuis toujours : le groupe de presse de Jean-Michel Baylet n’est autre que l’organe de propagande de cette gauche sans scrupule qui règne sans partage sur notre région ! Il faut être aveugle pour ne pas voir que cette affaire pose à nouveau la question du conflit d’intérêts et des liaisons dangereuses entre presse et politique.

Les élus du groupe FN RBM se tiennent à la disposition de la justice en cas de recours judiciaire.

Il n’est pas question que nos concitoyens soutiennent la gestion hasardeuse du groupe de presse de Monsieur Baylet ! Si son groupe est en difficulté, qu’il s’attache plutôt à trouver de

Législative partielle Aveyron : beau comme “l’impartialité” de la Dépêche du Midi !

On sort les rames à la Dépêche du Midi ….

(agrandir l’image en cliquant dessur)

ddm

 

Municipale 2014 : La liste “Decazeville Bleu Marine” présentée à la presse

securedownloadSource : La dépêche du midi

 

Decazeville : Bruno Leleu, tête de liste FN

photo 1

Aveyron : le FN annonce une liste “Decazeville Bleu Marine”

Source : La dépêche du midi

Sans titre

 

Source : Centre-Presse

Sans titre2

 

 

 

 

Législatives 2012 : Les candidats du Front National dans l’Aveyron.

Législatives : Les enjeux du FN dans la région Midi-Pyrénées

Tarn-et-garonne. Barèges menacée

Deux circonscriptions. Brigitte Barèges (UMP, 1ère) ; Sylvia Pinel (PRG, 2e).

La donne est différente selon les circonscriptions. Dans la première, au prisme de l’élection présidentielle, la députée-maire UMP de Montauban est très menacée face à Valérie Rabault (candidate PS-PRG).

Dans la seconde, la sortante Sylvia Pinel (candidate PRG-PS), forte de son travail sur le terrain, bénéficie également du contexte politique national.

Face à elle, un duel fratricide opposera l’ancien député UMP Jacques Briat au candidat investi par le parti sarkozyste. Philippe de Vergnette.

Dans les deux circonscriptions, le Front national sera présent ainsi les écologistes, le Front de gauche et le MoDem.

Tarn. Deux sièges indécis

Trois circonscriptions. Députés sortants : Jacques Valax (PS, 1re), Thierry Carcenac (PS, 2e), Philippe Folliot (app. NC, 3e), Bernard Carayon (UMP, 4e). Le Tarn va passer de 4 à 3 députés. Sur la 1re circonscription (Albi-Castres-Montagne), Gérard Poujade, secrétaire fédéral du PS et maire du Séquestre, espère ravir le fauteuil du député Philippe Folliot (centriste). Il compte sur le bon score de Hollande à Albi et à Castres. Frédéric Cabrolier (FN) tentera de jouer les trouble-fête. Au Sud, la 3e circonscription (Castres-Mazamet-Lavaur) sera indécise. La gauche se présente très divisée avec Linda Gourjade (PS), Didier Houlès (ex-PS) et Philippe Guérineau (Front de gauche) face au député sortant UMP Bernard Carayon. Le FN qui a réalisé de gros scores pourrait imposer une triangulaire avec Jean-Paul Piloz. Sur la 2e (Albi-Carmaux-Gaillac), pas de souci pour le sortant PS, Jacques Valax.

 

Aveyron. La 1re pourrait basculer

Trois circonscriptions. Députés sortants ; Yves Censi (UMP, 1re), Marie-Lou Marcel (PS, 2e), Alain Marc (UMP, 3e).

Au second tour de la présidentielle, la 2e circonscription de l’Aveyron a voté à près de 60 % pour Hollande. De quoi rassurer la sortante PS, Marie-Lou Marcel, qui avait ravi le siège à l’UMP Serge Roques en 2007. Dans la 1re, le sortant Yves Censi (UMP) trouve quatre candidats à sa gauche : Monique Bultel (PS), Stéphane Mazars (PRG), Guilhem Serieys (Front de gauche) et Bruno Berardi (EE-LV). Le PS compte sur la dynamique Hollande ; quant au PRG, il table sur un candidat du cru, susceptible de rassembler un électorat plus diversifié. La gauche y croit, ce sera serré. La 3e circonscription est dévolue à M.-Th. Foulquier d’EE-LV, avec un suppléant PS. Malgré le bon score d’Hollande (53,32 %), Alain Marc (UMP) devrait retrouver son siège dans cette circonscription traditionnellement à droite sur ce scrutin.

Source : La Dépêche du Midi

Revue de Presse Aveyron : Présidentielle 2012


La Dépêche du Midi du 22 Mars 2012 : Le Front National contre le front syndical.

Relire le Communiqué de Presse dans sa totalité, cliquer sur l’image

LES RESPONSABLES SYNDICAUX AVEYRONNAIS : ALLIES OBJECTIFS DE LA MONDIALISATION ET INSULTEURS PUBLICS.

Communiqué de Presse FN Aveyron du 18.03.2012

Le petit monde syndical aveyronnais a cru bon de se réunir vendredi dernier et de convoquer la presse pour un « éclairage des organisations syndicales sur le vote FN ». Les cadres syndicaux indiquaient, sans rire, ne pas vouloir faire de politique. Qu’ils se rassurent, d’abord les salariés n’attendent pas d’un pseudo magistère syndical des consignes de vote, faut-il qu’ils prennent les salariés pour des idiots pour prétendre tenir un tel rôle et une telle influence sur eux ?

 

Ensuite ces organisations ne sont pas prescriptrices des votes des travailleurs et cette réunion traduit le trouble qui les assaille avec la conjonction de deux facteurs : le syndicalisme Français est le moins représentatif d’Europe avec 7% des salariés et les ouvriers classent Marine Le Pen en tête des intentions de vote. Les salariés ont largement plus de clairvoyance sur la situation du pays, le mal qui le ronge et les solutions à apporter que leurs pseudos-représentants. Il n’est pas nécessaire d’ajouter qu’un nombre important de leurs adhérents fréquentent nos meetings et nous confient l’incurie des syndicats hexagonaux !

 

En somme, ces syndicats ne représentent qu’eux mêmes, derrière le paravent de la protection des intérêts des travailleurs se cache des idéologues qui adorent toujours et encore le sans-frontiérisme et la mondialisation qui tuent nos industries et nos emplois, ils préfèrent toujours se battre en faveur des salariés sans-papier qui influent à la baisse sur les salaires que de défendre le niveau des salaires des travailleurs Français, ils sont plus prompts à dénoncer une lubie réactionnaire que de défendre les intérêts des salariés Français face au dumping social intra-européen et mondial.

 

Le représentant aveyronnais de la CGT a été particulièrement insultant, cela traduit son désarroi et la faiblesse de l’argumentation,  en effet l’article de La Dépêche du Midi du 17 Mars se fait le rapporteur in extenso de ses propos « Le Front National n’est pas seulement un parti raciste d’un point de vue racial […] ». Le Front National va donc étudier la possibilité de porter plainte pour diffamation à l’endroit de David GISTAU qui peut s’attendre à recevoir une assignation avant, à coup sûr, une condamnation.

 

L’insulteur public et servile serviteur de la mondialisation mortifère pour les salariés Français aura à répondre de ses propos qui insultent les adhérents et les électeurs du Front National.

Le Bureau Départemental FN 12

Source La Dépêche du Midi

Source Midi-Libre (163 réactions qui démontent l’argutie syndicale – sic)

Haut de page